Rupture de prêt hypothécaire

Rupture anticipée d’un prêt hypothécaire : les indemnités de résiliation anticipée sont-elles déductibles fiscalement?


Votre contact

Ces dernières années, les taux d’intérêt historiquement bas ont incité de nombreux propriétaires à contracter des prêts hypothécaires de longue durée. Le prêteur n’est susceptible d’accepter une résiliation anticipée de l’hypothèque (p.ex. à la suite de la vente du bien immobilier) que si l’emprunteur compense la perte d’intérêts qui en résulte et paie une indemnité dite de résiliation anticipée.

La question se pose de savoir si une telle indemnité est déductible fiscalement et, dans l’affirmative, si elle doit être prise en compte lors du calcul de l’impôt sur le revenu portant sur la période fiscale correspondante ou uniquement lors de la vente du bien, dans le cadre de l’impôt sur les gains immobiliers.

Dans le passé, la déductibilité fiscale des indemnités en cas de rupture anticipée du prêt hypothécaire était controversée et les pratiques cantonales étaient disparates. Le Tribunal fédéral a pour la première fois établi des principes contraignants en la matière dans ses arrêts phares du 3 avril 2017 (cf. arrêts 2C_1165/2014, 2C_1166/2014 et 2C_1148/2015). Il a encore clarifié davantage la pratique actuelle à ce sujet dans son dernier arrêt du 16 décembre 2019 (cf. arrêt 2C_1009/2019). La pratique suivante s’applique désormais :

  • Les indemnités de résiliation anticipée ne peuvent être déduites de l’impôt sur le revenu en tant qu’intérêts passifs que si le prêt hypothécaire annulé est remplacé par un autre prêt hypothécaire auprès du même prêteur. Dans le cas où le prêt hypothécaire annulé par anticipation est remplacé par un autre prêt hypothécaire auprès d’un autre prêteur, les indemnités de résiliation anticipée payées ne peuvent pas être déduites.
  • Les indemnités de résiliation anticipée qui sont dues dans le cadre de la vente du bien hypothéqué (dissolution d’une hypothèque en vue d’une vente libre) ne peuvent pas être déduites en tant qu’intérêts passifs, mais doivent être prises en compte en tant que dépenses d’investissement dans l’impôt sur les gains immobiliers.

A noter que les principes énoncés ci-dessus ne s’appliquent qu’aux biens détenus à titre privé.

En cas de résiliation anticipée d’hypothèques sur des biens immobiliers détenus en tant qu’actifs commerciaux, ces questions de délimitation en droit fiscal ne se posent généralement pas car ces indemnités sont considérées comme des dépenses justifiées par des raisons commerciales et réduisent en conséquence le bénéfice imposable.


Partager l’article



les plus lus


Highlights

MLL Legal

MLL Legal est l’une des principales études d’avocats en Suisse, avec des bureaux à Zurich, Genève, Zoug, Lausanne, Londres et Madrid. Nous conseillons nos clients dans tous les domaines du droit des affaires. Nous nous distinguons en particulier par notre expertise sectorielle de premier ordre dans les domaines spécialisés techniques et innovants, mais aussi dans les industries réglementées.

MLL Meyerlustenberger Lachenal Froriep

Newsletter

MLL Real Estate Legal Update 02/22 avec des articles sur le thème de la transition énergétique, mais aussi une présentation de la nouvelle L-QIF, de la révision de l’Ordonnance fédérale sur les travaux de construction et une analyse portant sur les implications fiscales des restructurations de portefeuilles immobiliers.

Accéder à la Newsletter 01/22

S’inscrire

Notre histoire

MLL Legal est une étude d’avocats suisse de premier plan dont l’histoire remonte à 1885. L’étude s’est développée à la fois de manière organique et par le biais de fusions stratégiques, dont la dernière a eu lieu le 1er juillet 2021 entre Meyerlustenberger Lachenal et FRORIEP.

Cette fusion fait de MLL Legal, une nouvelle entité combinée, l’un des plus grands cabinets d’avocats d’affaire de Suisse, avec 150 avocats répartis dans quatres bureaux en Suisse et deux bureaux à l’étranger, à Londres et à Madrid, au service de clients recherchant des conseils en droit suisse.

Notre étude a un profil international fort et réunit un leadership et une expertise reconnus dans tous les domaines du droit qui touchent le monde des affaires aujourd’hui, avec un accent sur les secteurs de la haute technologie, l’innovation et la réglementation.

A propos de nous
 

Publications

Cliquez ici pour accéder à nos dernières publications.

COVID-19

Lisez toutes nos mises à jour juridiques sur l’impact de COVID-19 pour les entreprises.

COVID-19 Information

Postes vacants

Vous cherchez un nouveau défi ?

Nos équipes talentueuses et ambitieuses sont motivées par une vision commune pour réussir. Nous apprécions la communication ouverte et directe à tous les niveaux de l’organisation dans un environnement de travail favorable.

Postes vacants

Nouvelles de l’étude

Cliquez ici pour les dernières nouvelles de l’étude.

Notre équipe

L’environnement réglementaire et technologique exige continuellement des entreprises qu’elles s’adaptent et évoluent.
MLLL compte plus de 150 avocats, qui innovent en permanence et cherchent constamment à améliorer leur pratique. Nous adoptons de nouvelles idées et technologies, en associant notre riche expertise à une pensée créative et réactive. Grâce à notre approche pratique, nous mettons en œuvre des solutions viables pour répondre aux défis juridiques les plus complexes.

A propos de nous notre équipe.

Droit de l’immobilier et de la construction

Découvrez nos articles au sujet du droit de l’immobilier et de la construction.
Droit de la construction

MLL Legal sur les médias sociaux

Folgen Sie uns auf LinkedIn, Twitter und Instagram.